Site de l'université de Franche-Comté
En Direct

Cloud computing de proximité pour les PME

Vignette du numéro 246 de Janvier 2013

Article publié dans le numéro 246 de Janvier 2013
Voir le sommaire
Télécharger le numéro


De la masse incroyable de données produites par le web, s'enrichissant chaque jour, d'après les spécialistes, d'une quantité d'informations équivalant à huit fois le catalogue total des bibliothèques des États-Unis, comment une PME peut-elle retirer les informations qui lui sont potentiellement utiles ? Le projet européen LEADS, piloté par l'université de Neuchâtel, veut permettre aux PME d'exploiter ces grandes masses de données publiques en mutualisant le coût de leur stockage, de leur extraction et de leur traitement, des opérations qui, pour l'instant, ne sont à la portée que de grands groupes spécialisés. L'idée est de proposer l'accès aux données et à des infrastructures de traitement sous la forme d'un service. « Il est très compliqué pour les entreprises d'effectuer une veille sur des données publiques, car il faut connecter suffisamment d'éléments entre eux pour obtenir un résultat qui ait du sens, explique Étienne Rivière, chercheur à l'Institut d'informatique de l'université de Neuchâtel. L'approche de LEADS peut apporter l'infrastructure et la force de frappe qui leur fait défaut. »

 

Le système restituera les informations correspondant à la requête d'une entreprise. L'idée force du projet est de localiser l'accès aux données. Le stockage et le traitement se feront sur des machines proches de là où les données sont produites, par exemple sur un serveur en Belgique ou en Suisse lorsqu'elles sont francophones, et à proximité des utilisateurs potentiels. Un ensemble de petits clusters, ou micro-clouds, seront ainsi disséminés sur les territoires, permettant d'éviter les goulots d'étranglement. « Ces données pourront être couplées à des éléments personnels provenant de l'entreprise, stockés sous forme chiffrée, et sur lesquels des traitements eux-mêmes chiffrés pourront être effectués. Au retour du résultat de ces traitements, seul l'utilisateur, détenteur d'une clé de décryptage, y aura accès. »

 

LEADS résulte d'une collaboration entre trois universités et quatre entreprises réparties sur cinq pays. Le budget total du projet s'élève à 4,25 millions d'euros pour trois ans.

 

 

Contact : Étienne Rivière

Institut d'informatique

Université de Neuchâtel

Tél. (0041/0) 32 718 27 29