Site de l'université de Franche-Comté
En Direct

"Paysages vus du sol : principes d’analyse systématique". Le CDRom* réalisé par deux géographes de l’université de Franche-Comté est distingué au festival du film de chercheur de Nancy

Article publié dans le numéro 165 de Septembre 2002
Voir le sommaire


Ce CDRom, qui préfigure la forme que prendront demain les traités scientifiques, a été réalisé par Madeleine Griselin, chargée de recherche au CNRS et Serge Ormaux, professeur, tous deux faisant partie du laboratoire THEMA ― Théoriser et modéliser pour aménager ― (UMR 6049 CNRS) de l’université de Franche-Comté. Cet outil interactif présente les méthodes d’analyse systématique du paysage à partir de banques d’images échantillonnées et géoréférencées (référencées dans l’espace et dans le temps), en l’occurrence les images de la campagne de recherche menée sur la base française de la Baie du Roi au Spitsberg, entre fjord et glaciers, durant l’été et l’automne 1998. Les cinq modules théoriques et méthodologiques de ce produit démontrent que le paysage est devenu un véritable objet scientifique et présentent les protocoles de saisie et de traitement de l’information.

•  Des interfaces donnent accès, par simple clic sur une photographie aérienne du terrain d’étude, à des séries d’images géopositionnées. Ces images permettent d’analyser l’architecture particulière des paysages arctiques et de suivre les processus tels que la recolonisation végétale, la dynamique hydro-glaciaire ou l’érosion. Grâce aux possibilités offertes par l’informatique et les nouvelles technologies de l’image, il est également possible de réaliser des cheminements virtuels ou de suivre, au fil du temps, les modifications paysagères en fonction des saisons ou des processus atmosphériques. De telles banques d’images apportent par ailleurs une information de référence dans le cadre de la problématique du changement global et du réchauffement climatique.

•  Le disque contient des milliers d’images, graphiques, schémas, cartes, images aériennes et satellitales, photographies au sol, et autorise de multiples combinaisons entre elles. Il associe des vues dans diverses directions, des représentations en plan et en coupe, des mosaïques d’images, des possibilités de déplacement et de zoom, des séquences temporelles à pas de temps variable. La navigation, très conviviale, est fondée sur le langage des pierres utilisé par les Inuits. L’utilisateur peut démarrer par le module de son choix, créer son propre cheminement d’apprentissage, aller chercher des compléments d’information dans des annexes, exploiter la banque d’images en fonction de ses besoins, tout en ayant la possibilité de revenir, à tout moment, au sommaire général et de garder la trace de son parcours.

•  L’esthétique n’est pas en reste. Entre la majesté du fjord encombré de glaçons et la splendeur des cimes émergeant des glaciers, les épandages morainiques apparaissent comme des milieux austères, récemment libérés par les glaces et figurant un commencement du monde. Au-delà des aspects strictement scientifiques, le CDRom invite aussi son utilisateur à une plongée dans les entrailles d’un glacier, à une exposition virtuelle de photos d’art prises au fil des ans par les chercheurs de la base française, et même à une exposition d’aquarelles réalisées par Manola Salvador, peintre, qui accompagnait les chercheurs.

•  Ce travail s’inscrit dans la continuité des recherches impulsées par Jean-Claude Wieber dès les années 70 et poursuivies au sein du laboratoire. Madeleine Griselin et Serge Ormaux, les deux auteurs, prévoient la diffusion internationale de ce CDRom, en version trilingue. Ils envisagent d’équiper plus tard leur bassin glaciaire-témoin de webcams qui enverront des images automatiquement, par l’intermédiaire d’internet, et permettront d’ausculter le terrain de manière continue, en complément des informations satellitales.

•  Ce CDRom intitulé "Paysages vus du sol : principes d’analyse systématique, applications en milieu arctique (Spitsberg)" a été intégré par Benoît Chevillot, technicien spécialisé dans les technologies de l’information et de la communication à l’université, qui a su répondre à un cahier des charges particulièrement exigeant.

 

Madeleine Griselin - Serge OrmauxLaboratoire THEMAUniversité de Franche-ComtéTél. 03 81 66 54 02 / 54 87madeleine.griselin@univ-fcomte.frserge.ormaux@univ-fcomte.fr