Site de l'université de Franche-Comté
En Direct

Économies d'énergie à la montagne

Vignette du numéro 275 de Mars 2018

Article publié dans le numéro 275 de Mars 2018
Voir le sommaire
Télécharger le numéro


Les hôtels de montagne construits avant les années 2000 ne répondent guère aux attendus d’aujourd’hui en matière de gestion de l’énergie et de protection de l’environnement. Le projet Interreg CrenHOM propose de dresser le bilan énergétique d’établissements situés de part et d’autre de la frontière franco-suisse, intéressés par la mise en œuvre de contrats à la performance énergétique (CPE) pour la réalisation de travaux d’isolation et de production autonome d’énergie. Les moyens et les compétences apportés par CrenHOM accompagneraient ainsi la transformation de six hôtels, avec l’assentiment et la participation financière de leurs propriétaires.

paysage suisse
                                                                            Crédit photo Pixabay

Trouver des solutions pour économiser l’énergie passe cependant non seulement par des solutions techniques d’aménagement, mais aussi par l’étude des comportements, qu’il convient peut-être de faire évoluer : s’il est en premier lieu affaire d’ingénierie, le projet comporte aussi un volet en sciences humaines, placé sous la responsabilité de Thomas Buhler, enseignant en aménagement de l’espace et urbanisme à l’université de Franche-Comté, et chercheur à ThéMA. « L’économie comportementale a montré que les valeurs et les convictions des personnes ne sont en général pas suffisantes à leur faire adopter un comportement responsable. Elle prône l’utilisation de nudges, des petits coups de pouce pour influer en dernière minute sur les comportements. » Les nudges, ce sont par exemple les panonceaux indiquant les bonnes pratiques de la majorité des clients en matière d’entretien du linge pour vous inciter à faire de même dans votre chambre d’hôtel, ou les smileys comparant votre consommation d’électricité à la moyenne de vos voisins. Des allégations parfois orientées, voire mensongères, pour la bonne cause…

L’étude projetée par Thomas Buhler veut vérifier l’efficacité de ces astuces comportementales sur le long terme, en comparant les conduites des hôtes à qui sont remises soit des recommandations pour limiter l’impact d’un chauffage exagéré sur l’environnement, soit des nudges sur l’effort consenti par la majorité des résidents pour réduire leur consommation d’énergie, soit les deux, certains ne recevant aucune suggestion pour la constitution d’un groupe contrôle. « Un relevé des températures sera effectué de manière systématique dans chaque chambre grâce à des capteurs, et des informations comme la nationalité et l’âge des clients, ou encore le prix de la nuitée, complèteront l’analyse. » Les données relatives à des milliers de nuitées constitueront ainsi la base d’une analyse inédite dans le milieu hôtelier, qui devrait rendre ses conclusions fin 2019. Le projet CrenHOM est porté par la Haute école de gestion et tourisme (HES-SO Valais - Wallis), et l’université Savoie Mont Blanc.

Contact :

Thomas Buhler - ThéMA - UFC / UB / CNRS

Tél. +33 (0)3 81 66 54 81