Université de Franche-Comté

La persévérance scolaire en trois volumes

Photo : Robert Kneschke (Shutterstock)

« Une taille unique ne convient pas à tous ! » Ce principe énoncé par le psychiatre Jean-Michel Delile pourrait à lui seul justifier l’intérêt d’adapter les modèles d’enseignement aux différents publics concernés, une souplesse favorable à la persévérance scolaire, qui est l’une des clés de réussite dont les systèmes éducatifs ont la responsabilité. Inciter à la persévérance signifie apprendre aux élèves à mobiliser des ressources pour contrer les difficultés, à persister dans l’effort, à croire en leurs possibilités ; cela suppose aussi de s’appliquer à détecter les potentiels, à valoriser les aptitudes et à tenir compte des faiblesses des uns et des autres.

Pour se donner les moyens de cette ambition, différents dispositifs pédagogiques innovants sont mis en place au sein des systèmes éducatifs et s’attachent à répondre à la diversité des personnes et des situations rencontrées. Au-delà de la mission de formation à proprement parler, il s’agit d’accompagner les jeunes pour qu’ils révèlent leur capacité à se réaliser et à devenir pleinement acteurs de la société dans laquelle ils vivent.

La problématique de la persévérance scolaire et de ses corollaires, le décrochage et l’abandon, fait depuis plusieurs années l’objet de séminaires ou colloques à Besançon entre chercheurs, enseignants et représentants du monde socio-économique, des rencontres orchestrées par l’axe 1 du laboratoire C3S (Culture, sport, santé, société) de l’université de Franche-Comté. Les approches complémentaires ayant nourri ces échanges donnent aujourd’hui lieu à la publication de trois ouvrages sous la houlette de Gilles Ferréol, professeur de sociologie et directeur du laboratoire. Ces trois volumes formalisent les problèmes, relaient la position des pouvoirs publics, racontent les initiatives menées à l’échelle nationale ou locale, mesurent l’efficacité des dispositifs mis en place ou encore reviennent sur les résistances aux réformes qui jalonnent l’histoire de l’éducation depuis plus d’un siècle. Les bases théoriques et les méthodes appliquées sont explicitées et illustrées d’exemples d’innovations pédagogiques tirés du contexte régional aussi bien que d’expériences menées en France ou à l’étranger : écoles de la deuxième chance, programmes TAPAJ ou PAS A PA, protocoles d’accueil personnalisés, ateliers sport, littérature ou de pratique artistique… Avec en filigrane des notions essentielles telles que l’estime de soi, le droit à l’erreur, l’épanouissement ou l’adhésion à un projet.

 

Ferréol G. (sous la direction de), La persévérance scolaire. Expérimentations et dynamiques éducativesLa persévérance scolaire : regards croisésDécrochage et persévérance scolaire, EME éditions, collection « Proximité sociologie », 2020
retour