Université de Franche-Comté

Radon : l’ennemi venu des montagnes

Au cours de ces dernières années, et au vu de la dégradation alarmante de l’environnement, l’écologie et la sensibilisation à la pollution humaine ont pris une grande ampleur. Plastiques, kérosène, pesticides et autres polluants deviennent peu à peu des ennemis publics. Mais l’air extérieur est loin d’être la seule victime de la pollution. Le projet Interreg JURAD-BAT s’attaque à un gaz radioactif naturel présent, entre autres, dans les maisons de l’Arc jurassien : le radon, reconnu cancérogène pulmonaire pour l’Homme en 1987, par le Centre international de recherche sur le cancer.

La croûte terrestre est en partie composée d’uranium et de radium qui, en se désintégrant, donnent naissance à ce nouvel élément chimique. Celui-ci s’infiltre dans les bâtiments lorsque l’isolation et l’aération n’y sont pas optimales et, si sa concentration dans l’air dépasse 300 Bq/m3, il devient un facteur important d’exposition aux rayonnements ionisants naturels, notamment en France et en Suisse. Dans ce contexte, JURAD-BAT propose une plateforme en ligne présentant de manière pédagogique les effets néfastes du radon, deuxième cause de cancer du poumon après le tabac. Au vu des graves conséquences que cet élément chimique peut avoir sur la santé, le site met également à disposition des solutions de prévention contre une augmentation du taux de radon dans l’air intérieur. Si depuis les années 1970, les experts cherchent à rendre nos murs plus étanches afin de faire des économies d’énergie, cette étanchéité est aujourd’hui devenue synonyme de danger en cas de mauvaise ventilation des bâtiments construits dans les massifs calcaires, granitiques et les zones sédimentaires.

JURAD-BAT est une démarche de santé publique et s’est donné pour objectif de faire cohabiter qualité de l’air et efficacité énergétique. Avec un total de 22 partenaires de part et d’autre de la frontière, le projet se porte garant d’une meilleure compréhension et appréhension des effets du radon sur le long terme. La plateforme accompagne les collectivités, les professionnels et le grand public afin d’améliorer la qualité de vie de chacun des habitants de l’Arc jurassien franco-suisse. Elle a été inaugurée en juin dernier.

Crédit photo : © Marcel Kessler sur Pixabay
Contact :
Laboratoire Chrono-environnement
Université de Franche-Comté / CNRS
Régine Gschwind
Tél. +33 (0)3 81 99 46 75
http://jurad-bat.net
retour