Université de Franche-Comté

Le fil de l’eau

C’est au bord des lacs et des rivières que dans les temps ancestraux les êtres humains installaient leurs campements et leurs villages. C’est la communion avec l’eau que célèbrent les Indiens dans un rituel que l’on interprète à tort comme une naïve danse de la pluie. C’est l’eau qui fait pousser les végétaux, étanche la soif des animaux et des oiseaux. L’eau qui s’inscrit dans le cycle de la vie aux côtés de la terre et du soleil.

Depuis la naissance de sa molécule, à situer aux origines de la formation de l’univers, l’eau est un élément fondateur de l’équilibre de notre planète, une évidence que le manque d’acuité du monde moderne a peu à peu mise à mal. Au point que l’eau, source de vie, se révèle aussi être un vecteur de mort.

L’ouvrage Eau, un élément vital, un trésor menacé, raconte l’eau sous toutes ses formes, dans ses différentes fonctions et ses divers états. Des descriptions à la fois scientifiques et accessibles à tous, brossées par la plume de Jean-Marie Vigoureux, professeur de physique émérite à l’université de Franche-Comté.

Un livre qui prend au fil des pages l’allure d’un plaidoyer, pour que chacun prenne conscience de la richesse et de la fragilité d’une ressource aux enjeux majeurs entre tous.

L’auteur raconte pourquoi la gelée blanche, dont les cristaux de glace aux innombrables motifs s’élaborent lentement, ne peut être confondue avec le givre, instantanément formé à partir de gouttelettes en surfusion ; comment en montagne le manteau neigeux, qui porte bien son nom, pro­tège du froid les marmottes dans leurs terriers et les végétaux de la soif ; comment la majeure partie de l’eau absorbée par un arbre sert à faire monter la sève jusqu’à sa cime et circuler les éléments nutritifs dont il a besoin ; que si pour nous, l’eau est un fluide quasi parfait, elle appa­raît solide à plus de mille espèces d’insectes qui se déplacent sur sa surface à vive allure. Jean-Marie Vigoureux explique les phénomènes de vaporisation, de conductivité électrique, d’osmose et de dissolution. Il narre l’aven­ture de l’eau depuis la molécule formée dans le système solaire voilà des milliards d’années jusqu’aux vastes réserves d’eau patiemment accumulées sous la terre au cours des millénaires, de l’infime goutte de pluie à l’im­mensité de l’océan, de la pureté d’un ruisseau à la pol­lution des rivières, de l’élément naturel à l’enjeu géopolitique. Avec une préoccupation sous-jacente : pro­téger notre planète bleue. « Car ses propriétés excep­tionnelles inter­viennent dans les graves problèmes qui touchent notre planète et en par­ticulier dans deux d’entre eux : celui de sa qualité et celui de sa pénurie. Ces problèmes, qui se poseront même dans nos pays riches, sont des questions majeures pour l’avenir. Pour les résoudre il est grand temps de repenser nos choix de vie et nos décisions économiques. »

Vigoureux J.-M., Eau, un élément vital, un trésor menacé, Éd. Presses polytechniques et universitaires romandes, 2019

retour