Université de Franche-Comté

Certaines décisions se jouent aux cartes

Un nouvel outil : le  crowdsourcing

Traduction de textes, création de logos, voire solution à un problème industriel…, le crowdsourcing, ou production participative, est un outil pour répondre aux besoins ponctuels d’une entreprise : par l’intermédiaire de plateformes internet dédiées, il monopolise une communauté de personnes susceptibles de répondre, grâce à leurs compétences, à une demande particulière. Pour mieux faire connaître ces ressources aux PME, et surtout leur donner les moyens de bien les utiliser, le projet Flexcrowd développé à la Haute Ecole Arc Gestion, en partenariat avec la HES-SO Valais Wallis, a donné naissance à une méthodologie basée sur l’étude des plateformes existantes et des processus engagés. Une méthodologie prenant la forme d’un jeu de cartes virtuelles, combinant différentes orientations possibles.

« Le choix des cartes correspond aux quatre grandes décisions à arbitrer pour trouver le bon prestataire, explique Ulysse Rosselet, enseignant-chercheur en systèmes d’information à la Haute Ecole Arc : les objectifs de l’opération, le travail à effectuer, la stratégie de communication et la gestion des résultats ». Muni de ces informations, le logiciel est en mesure de sélectionner la plateforme la plus adaptée pour répondre aux attendus.

L’entreprise 2.0

Au-delà de la fonction de guide qu’endosse cette méthode pour permettre aux entreprises d’aborder le crowdsourcing de façon structurée et éclairée, c’est la réflexion même de l’entreprise, quant à sa démarche et à ses objectifs, qui est questionnée. Une fois cette étape validée, elle pourra, selon les cas, lancer un concours de création d’affiche pour un évènement, organiser un challenge pour le développement d’une solution industrielle innovante, comme Décathlon, qui offre 25 000 dollars à celui qui proposera un système de gonflage instantané pour ses planches de paddle, ou encore interroger une communauté de consommateurs pour créer un nouveau produit, comme la société Migros l’a fait pour ajouter un nouveau parfum à une gamme de sirops, et en a profité pour soigner son image.

Battre les cartes pour mieux faire son jeu, c’est l’objectif du projet Flexcrowd, qui a donné son nom au site Flexcrowd.org, et dont de nouveaux développements sont espérés.

Contact :
Institut de digitalisation des organisations
Haute Ecole Arc Gestion
Ulysse Rosselet
Tél. +41 (0)32 930 23 29
ulysse.rosselet[at]he-arc.ch
retour