Site de l'université de Franche-Comté
En Direct

Lubrifiants innovants et au-dessus de tout soupçon

Vignette du numéro 276 de Mai 2018

Article publié dans le numéro 276 de Mai 2018
Voir le sommaire
Télécharger le numéro


Lancée sur le marché industriel voilà plus d’un an, récemment déclinée pour répondre aux besoins de l’artisanat et des particuliers, la solution hydroalcoolique AFULudine et la start-up éponyme assoient peu à peu leur position. Alternative propre et écologique aux huiles chlorées habituellement utilisées comme lubrifiants dans l’industrie mécanique, AFULudine est une solution révolutionnaire mise au point par des chercheurs de l’université de Franche-Comté.

 

Sans huile ni additif toxique, élaborés à base d’eau, d’alcool et de molécules actives, les lubrifiants d’AFULudine sont efficaces, propres, sans résidus toxiques, ne nécessitent pas de nettoyage des pièces ni des outils… Trop beau pour être vrai ? L’expression est ici mise à mal, démonstrations et certifications à l’appui : des démonstrations réalisées à l’échelle industrielle et qui ont convaincu des entreprises, désormais clientes, dans les domaines de l’automobile, de l’aéronautique, de la pharmacie, de la connectique, des arts de table… Même les grincements du tramway bisontin ont été réduits au silence après passage de la solution miracle sur ses rails, lors d’essais effectués en 2017 sur un tronçon particulièrement bruyant ; des certifications délivrées par des laboratoires indépendants sur l’innocuité du produit, tant pour l’utilisateur que pour l’environnement.

 

Molécules en action

liquide-afuludine

Crédit photo AFULudine

Le secret de cette solution hydroalcoolique révolutionnaire, remettant en cause les règles en vigueur dans la mécanique, affranchissant du cortège de désagréments accompagnant traditionnellement toute opération de lubrification dans une chaîne de fabrication industrielle, se trouve dans ses molécules. Celles-ci modifient les propriétés tribologiques et anticorrosion d’un matériau ou d’un objet métalliques, en se greffant sur leur surface. Ce n’est pas de la magie mais de la chimie : une formule mise au point par des spécialistes du traitement de surface et de chimie organique à l’Institut UTINAM, Fabrice Lallemand et Jean-Marie Melot, et de mécanique et tribologie à l’Institut FEMTO-ST, Xavier Roizard, en collaboration avec la société APERAM, spin-off du groupe ARCELOR-MITTAL. Le procédé est à l’origine de la création de la start-up AFULudine en septembre 2016, qui assure son développement commercial, et compte aujourd’hui sept salariés. Actuellement hébergée dans l’antenne bisontine de l’IUT, dont elle a pu disposer des installations pour démarrer son activité, elle prévoit d’établir ses propres locaux et unités de production à Dole (39) pour la fin d’année. Président de la jeune société, Fabrice Lallemand souligne « le soutien exemplaire du Grand Dole, de la Région et de BPI France, qui nous ont permis de faire passer notre innovation au stade de produit commercial. »

La solution AFULudine a été mise au point pour l’industrie, et adapte ses performances aux besoins de ses clients selon une échelle notée de 2 à 15, ce dernier niveau représentant une alternative probante aux huiles entières chlorées classiques. Elle se décline depuis peu dans des gammes à destination des artisans (AFUPro) et des particuliers (Sween), qui font actuellement l’objet de négociations, pour leur diffusion, avec les circuits de distribution spécialisés. AFULudine développe son réseau de clientèle sur toute la France, et vient d’entrer sur les marchés industriels tchèque et brésilien. Médaille du Prix Pierre Potier en 2017, lauréate du Trophée des entreprises de Franche-Comté, lauréate du concours national ILab, pour ne citer que les plus récentes, la start-up est encouragée depuis sa création par de nombreuses distinctions aux plans régional et national.

 

Contact :

Fabrice Lallemand - AFULudine

Tél. +33 (0)3 81 66 63 55

www.afuludine.com