Site de l'université de Franche-Comté
En Direct

La robotique tend les bras à l'entreprise

Vignette du numéro 275 de Mars 2018

Article publié dans le numéro 275 de Mars 2018
Voir le sommaire
Télécharger le numéro


C’est pour aider l’industrie à bien négocier le virage de la robotique, dont les équipements devraient un jour s’intégrer aussi naturellement à son parc machines que la commande numérique, que les établissements d’enseignement supérieur, les centres techniques, les réseaux de collaboration et les collectivités locales s’engagent, en Bourgogne - Franche-Comté, dans des initiatives qui lui sont spécialement dédiées. Revue de détails…

 

ROBDEC, spécialiste de la manutention pour la découpe et l’emboutissage


ROBDEC est le dernier des développements robotiques mis au point à la plateforme technologique S-MART (nouveau nom d’AIP-Priméca). Imaginée spécifiquement pour les besoins en chargement et déchargement des presses industrielles, notamment dans les PMI, cette cellule robotique met en lien une application robotisée collaborative ? dans un langage usuel appelée robot collaboratif ? et une interface de commande conviviale. La cellule, chargée de diverses opérations de manutention, est mobile et adaptable : grâce à un système de clipsage, elle peut être déplacée d’une machine à une autre dans un atelier en fonction des besoins de production, sans modification de ces machines pas plus que de leur programme de sécurité.

vue CAO de la plateforme ROBDEC

Vue CAO de la plateforme ROBDEC

©Consortium ROBDEC

ROBDEC est également conçue pour entrer dans la catégorie petit prix des équipements robotiques de cet acabit. « L’étude de base réalisée est déclinable à toutes les applications ultérieures », explique Gérard Vallet, délégué régional du CETIM (Centre technique des industries mécaniques), largement impliqué dans le projet. « Une entreprise qui voudrait acquérir ce matériel aura pour sa part à prendre en charge le développement des éléments spécifiques aux systèmes qu’elle souhaitera mettre en place. » Une formule économique et une fabrication à la carte, à découvrir dans les ateliers de la plateforme S-MART, spécialisée dans le domaine (cf. encart), où ROBDEC pourra faire la preuve de ses performances avant d’être testée sur site. ROBDEC est le produit d’une action collective réunissant, aux côtés de S-MART, les entreprises PROCESS INDUSTRIE et MC ROBOTICS, le CETIM et le pôle véhicule du futur, avec le soutien de la région Bourgogne - Franche-Comté

ROBDEC a été officiellement présentée lors de la journée « robotique, cobotique et robotique collaborative », organisée en novembre dernier à Besançon. Pas moins de deux cents industriels et une cinquantaine d’étudiants avaient répondu présents à l’appel conjoint de l’université de Franche-Comté, de l’ENSMM, de l’UTBM, du CETIM, d’InnovARC et du Pôle Véhicule du futur, organisateurs de cette manifestation d’envergure, avec le soutien de la Région Bourgogne - Franche-Comté et du CFA sup Franche-Comté. Christophe Perrard, responsable de l’organisation de l’évènement, témoigne de « l’intérêt des participants pour une journée qu’ils ont jugée satisfaisante car très technique, répondant bien à leurs interrogations. » Les démonstrations de matériel ont été le fait d’une dizaine de fabricants et d’intégrateurs, tous acteurs majeurs du domaine de la robotique.

 

S-MART, plateforme technique à vocation industrielle

S-MART, à prononcer en deux temps : S et MART, est un réseau national de plateformes techniques au service de la formation, de la recherche et du transfert de technologie. La plateforme franc-comtoise est l’une des neuf que compte ce réseau ; elle est placée sous la responsabilité et la gestion commune de l’université de Franche-Comté, de l’ENSMM et de l’UTBM. Elle possède deux antennes, Besançon et Sevenans, chacune dotée d’équipements correspondant aux forces des territoires et de leurs établissements : numérisation 3D, prototypage rapide, simulation, robotique, réseaux industriels et micromanipulation.

Centre de ressources technologiques des plus pointues, S-MART est un support privilégié pour l’apprentissage des futurs ingénieurs et techniciens. « La plateforme met également ses équipements et les compétences de ses spécialistes à la disposition des entreprises, en lien avec les évolutions voulues par l’industrie du futur », complète Éric Mérat, directeur du pôle Franche-Comté.

La plateforme comtoise assure ces missions depuis plus de trente ans, renouvelant ses installations au rythme du progrès technique et selon les attentes des marchés. Encore récemment connue sous la dénomination AIP-Priméca, elle vient d’être rebaptisée S-MART pour plus de dynamisme et pour une plus grande lisibilité du réseau sur les scènes nationale et internationale.

 

Regrouper les forces vives de la région

L’évolution de la demande en robots industriels est estimée à 12 % par an, un marché largement tiré par le Japon, la Chine, le Royaume-Uni, la Corée du Sud et l’Allemagne. La France, comptant 2,2% seulement des robots installés, se place très loin derrière ces pays. En 2016, le nombre de robots industriels installés pour dix mille salariés industriels était de 125 pour la France, contre 282 pour l’Allemagne et 435 pour la Corée du Sud. (Source : étude nationale FIM-UIMM)

Pour de nombreux observateurs et experts, la robotique apparaît pourtant essentielle pour réussir le passage d’entrée dans l’industrie du futur, et les plans nationaux et européens se multiplient pour aider les entreprises à aller dans ce sens.

Au niveau régional, les UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) de Côte d’Or et de Saône-et-Loire  sont à l’origine de la création d’une plateforme collaborative en robotique - cobotique et vision industrielle, Robotix Valley. « La volonté est de créer un écosystème régional, de coordonner les moyens pour accompagner l’entreprise de façon globale dans ce domaine, en levant les éventuels verrous technologiques afin de favoriser l’innovation », explique Yannick Mahé, directeur général de l’UIMM 71 et du pôle Formation de l’UIMM Bourgogne 21-71, et responsable de ce projet.

Ce cluster bénéficiera des équipements complémentaires de la plateforme du pôle d’excellence en robotique de l’UIMM et de S-MART Franche-Comté, mais ne saurait se limiter à la mise à disposition de cette « très belle offre de services ». Il s’agit également de favoriser les partenariats, les projets collaboratifs ainsi que les liens entre l’industrie, l’enseignement supérieur et la recherche, d’aider au développement robotique des petites et moyennes entreprises, de leur donner les outils pour améliorer leur performance sans qu’elles aient à réaliser d’investissements massifs, de promouvoir de nouvelles techniques industrielles, d’apporter des solutions en termes de formation…, autant d’objectifs répertoriés en quatre grands champs d’intervention : compétitivité ; formation et emploi ; innovation collaborative et R&D ; animation régionale d’un écosystème, avec l’excellence pour fil conducteur.

Le cluster regroupera les compétences et les moyens des acteurs clés de la région en ce domaine, avec pour membres fondateurs les UIMM de Côte d’Or, de Saône-et-Loire, de Bourgogne et de Franche-Comté, le CETIM, la plateforme franc-comtoise S-MART et le pôle robotique - cobotique et vision industrielle de l’UIMM, situé à Dijon. Officiellement créé au printemps 2018, il recevra le soutien de l’État, de la Région Bourgogne - Franche-Comté et de Dijon métropole.

retour haut de page

Contacts :

Christophe Perrard - Groupe automatique et productique - UFC - Tél. +33 (0)3 81 66 66 06

 

Éric Mérat - Plateforme S-MART - Tél. +33 (0)3 81 40 27 28

 

Gérard Vallet - CETIM - Tél. +33 (0)6 74 38 67 54

 

Yannick Mahé - UIMM 71 - Tél. +33 (0)6 24 25 21 66