Site de l'université de Franche-Comté
En Direct

« Terroirs viticoles du Jura »

Vignette du numéro 275 de Mars 2018

Article publié dans le numéro 275 de Mars 2018
Voir le sommaire
Télécharger le numéro


couverture livre

Bande étroite de quatre-vingt kilomètres de long et quelques kilomètres de large coincée entre plateaux du Jura et plaine de la Bresse, le vignoble jurassien est installé sur une zone de rupture géologique, qui a vu il y a quelque trente millions d’années l’effondrement d’un fossé générer deux reliefs en vis-à-vis : la Bourgogne et le Jura, dont les versants se sont chacun montré favorable à l’implantation de vignes. En amont de cet épisode tectonique de l’ère tertiaire, le sol s’était édifié pendant des dizaines de millions d’années à partir du dépôt des terrains dans les mers du jurassique. Après cette longue et patiente histoire, puis cette fracture d’importance capitale, les sols du futur vignoble jurassien ont peaufiné leur physionomie pendant toute l’ère quaternaire, par l’alternance de périodes de gel et de dégel, d’érosion et de ravinement des versants, qui en ont progressivement constitué les couches caractéristiques.

C’est cette fascinante aventure géologique que relate l’ouvrage Terroirs viticoles du Jura, avant d’explorer de façon plus précise chacune des communes et des appellations qui font la fierté de la région, leurs spécificités et la relation entre sols et cépages. Ce livre richement illustré et documenté est le fruit de quinze années de travail du géologue Michel Campy, qui fut enseignant-chercheur à Besançon puis à Dijon, et s’est toujours passionné pour ce terroir qu’il côtoie depuis l’enfance.

 

Campy M., Terroirs viticoles du Jura, Géologie et paysages, Éditions Mêta Jura, 2017.