Site de l'université de Franche-Comté
En Direct

Les sciences sur le devant de la scène

Vignette du numéro 272 de Septembre 2017

Article publié dans le numéro 272 de Septembre 2017
Voir le sommaire
Télécharger le numéro


De chaque côté de la frontière, on affiche un goût prononcé pour les sciences, et l’envie de le faire partager.

Cet automne, rendez-vous avec…

 

Impossible ?

La question va ponctuer le ciel de La nuit des chercheur.e.s de nombreux points d’interrogation, qui reliés entre eux à la manière d’une constellation, en dessineront le fil conducteur. Les visiteurs garderont cependant les pieds sur terre et même sur l’herbe, en plein cœur de Besançon sur le site de l’Arsenal, où « le champ des possibles » les attend pour une découverte plutôt inhabituelle de l’archéologie et de ses techniques d’investigation les plus récentes. Dans un autre domaine, la psychologie cognitive se demandera comment il est possible de se convaincre les uns les autres, s’interrogeant sur le concept de persuasion. Un questionnement auquel répondre en direct : l’expérience fait participer le public à un vrai projet de recherche sur ce thème. Informatique, optique, neurosciences, médecine..., bien d’autres disciplines se prêteront au jeu de La nuit des chercheur.e.s, organisée le 29 septembre dans douze villes de France... pour la douzième fois. Impossible de ne pas y voir le signe d’une édition exceptionnelle !

 

L’humain fait sa science !

C’est le slogan retenu pour La fête de la science 2017 par la communauté d’établissements UBFC, qui cette année entre dans l’organisation de l’événement, et dont l’idée est d’accorder une place plus importante à la recherche locale au sein des huit villages des sciences déployés sur l’ensemble de la Région Bourgogne - Franche-Comté.

À Besançon, l’édition 2016 a attiré quelque 3 000 vi­siteurs sur le site du Campus de la Bouloie, où le rendez-vous annuel entre le grand public et les chercheurs est devenu un rituel. Une vingtaine de structures, laboratoires de recherche, associations, musées, Fabrikà sciences, Observatoire de Besançon..., se mobilisent pendant quatre jours pour valoriser le travail des chercheurs, rendre les sciences plus accessibles, voire en transmettre le virus aux plus jeunes. Les scolaires sont concernés les 12 et 13 octobre, le grand public est attendu les 14 et 15.

Contact :
Jérémy Querenet - Service sciences, arts et culture - Université de Franche-Comté

Tél. +33 (0)3 81 66 20 99

 

Le Théâtre de la Connaissance

 

spectacle édition 2015

Décris-Ravage, spectale documentaire d'Adeline Rosenstein

consacré à la question de la Palestine, joué lors de l'édition 2015

du Théâtre de la connaissance. Photo Marie Cafiso


Il utilise les ressorts du théâtre et de la création artistique pour amener le savoir scientifique au cœur de la société civile. Pour saquatrième édition, le Théâtre de la Connaissance déploie une méthode in­novatrice d’interactivité entre chercheurs, acteurs sociaux et dramaturges pour monter une pièce originale sur l’actualité et l’avenir du canton de Neuchâtel, s’inspirant de la réalité de situations socio-politiques concrètes dans les domaines de l’innovation, de la santé et de l’environnement, tout en apportant une véritable dimension artistique. Des résultats de recherches en ethnologie, en géographie, en psychologie et en sociologie en sont à l’origine, et se complètent d’entretiens menés sur le terrain, spécifiquement pour le spectacle. « Territoire » jettera un regard à la fois humoristique et engagé sur la gouvernance des collectivités territoriales contemporaines, marquées par la com­plexité et la transversalité des problématiques qu’elles ont à gérer. La pièce sera jouée du 17 au 21 octobre au Centre culturel l’ABC à La Chaux-de-Fonds.

Le Théâtre de la Connaissance est une initiative de la Maison d’analyse des processus sociaux (MAPS) de l’université de Neuchâtel.

Contact :

Ellen Hertz - Institut d’ethnologie - Université de Neuchâtel

Tél. +41 (0)79 718 17 17

retour haut de page