Site de l'université de Franche-Comté
En Direct

125 ans de français, ça aide à connaître la langue!

Vignette du numéro 270 de Mai 2017

Article publié dans le numéro 270 de Mai 2017
Voir le sommaire
Télécharger le numéro


Né dix-sept ans avant l’université de Neuchâtel dont il est aujourd’hui une composante, l’ILCF, l’Institut de langue et civilisation françaises, a dispensé ses cours auprès de dix mille étudiants depuis sa création en 1892. L’institut s’appelait alors Séminaire de français moderne pour étrangers (SFM) et accueillait principalement des Suisses-allemands désireux d’apprendre le français dans une ville réputée pour la qualité de son enseignement. Rebaptisé en 2002, l’ILCF fait partie intégrante de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université depuis la création officielle de cette dernière en 1909. Il organise des formations adaptées à des publics aux attentes variées, et délivre différents diplômes jusqu’au Master. L’Institut développe des activités de recherche autour du français langue étrangère, de la langue française et de la francophonie, et s’intéresse à la littérature, à l’histoire culturelle, à la civilisation et à la traduction.

Affiche

Aujourd’hui ce sont pas moins de quatre cents étudiants, originaires d’une soixantaine de pays, qui se pressent chaque année sur les bancs de la vénérable institution.

C’est à eux que l’ILCF a choisi de donner la parole pour célébrer son 125ème anniversaire. Perception et représentations de la langue et des cultures qui lui sont attachées, regards sur la ville de Neuchâtel, mise en relation de la culture d’origine et de celle du pays d’accueil…, les interventions des étudiants de l’ILCF sont au cœur des manifestations qui ponctuent toute l’année 2017 pour célébrer cet anniversaire, sous forme d’exposition photo, de représentations théâtrales et de conférences.

L’écrivain québécois Dany Laferrière, né en Haïti et membre de l’Académie française, sera l’invité d’honneur de la cérémonie officielle prévue le 12 mai.

 
  

 

Dany Laferrière devant rentrer précipitamment en Haïti pour des raisons familiales sa conférence doit être reportée à l’automne.

A sa place, la cérémonie du 125e cèdera la tribune à son confrère, Dominique Fernandez, de l’Académie française, pour un conférence intitulée « Voyage amoureux en Italie ».

 

Le reste du programme est inchangé.